film_20_ans_d_ecart

Virginie Efira et Pierre Niney nous servent une comédie romantique toute en fraîcheur, sous la houlette du réalisateur David Moreau.

Les ficelles du bon film de filles y sont: deux êtres que tout sépare sont amenés par le destin et ici par l’ambition de notre héroïne, à se fréquenter et qui sait, à tomber amoureux. Mais peut-on s’aimer quand tout nous sépare ? La réponse, vous pourrez la découvrir dès le 25 décembre dans les salles.

Chez Black Milk, on a adoré Virginie Efira en quadra  qui se découvre sexy en diable et qui affole un Pierre Niney touchant à croquer. On se retrouve sans peine derrière le sentiment d’insécurité de cette femme qui en veut et qui comme nous toutes, doute un peu, beaucoup d’elle-même.

Par contre on regrette le côté cliché qui nous est présenté sur le monde impitoyable de la mode et de presse féminine.

20 ans d’écart est cependant un très bon film à aller voir avec sa gang de copines pendant les fêtes pour se changer les idées et croire a nouveau à l’amour.

 

Synopsis : Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle », tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, âgé d'à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

Par Caroline David